Ouest-France

Actualité Saint-Brieuc

Sport adapté : basket samedi au Sacré-Coeur

nicolas
À la tête d'une jeune équipe motivée, Nicolas Cretual travaille beaucoup pour développer le sport adapté à Saint-Brieuc. 

  80 joueurs y disputent un tournoi. Rencontre avec Nicolas Cretual, président de l'Association de sport adapté briochine (ASAB).

  L'ASAB c'est quoi ?

C'est une association multisports qui offre aux personnes en situation de handicap mental ou psychique l'opportunité de pratiquer une activité physique. Notre association compte 101 licenciés de 15 à 55 ans. Notre grosse particularité vient du fait que nous sommes une association totalement indépendante qui à l'origine a été créée par des étudiants en éducation physique. Nous nous appuyons sur un bureau efficace avec Nicolas Doré au secrétariat, Gwen Le Caer comme adjointe et Christian Guillerm aux finances.

Quelles activités proposez-vous ?

Elles sont actuellement au nombre de cinq : le kin-ball, la natation, l'expression corporelle, le badminton et le basket. Pour ceux qui ne connaissent pas le kin-ball, nous ferons une démonstration à Quintin le 21 mars contre le club local. Et en ce qui concerne le basket, nous avons aujourd'hui un tournoi régional dans la salle des sports du Sacré-Coeur.

Ce tournoi de basket est-il une compétition officielle ?

Oui, elle rentre dans le cadre du championnat de Bretagne de seconde et troisième division du sport adapté qui regroupera des équipes du 22, du 35 et du 56. Cette journée qui débute à 10 h pour se terminer aux alentours de 17 h est organisée avec le comité départemental de sport adapté et préparée spécifiquement par une étudiante, Rozen Mottais.

Le Saint-Brieuc basket sera également présent ?

Oui, nous avons des liens privilégiés avec ce club et il a accepté de se charger de la partie arbitrage. Le matin, ce sont les jeunes du club qui seront présents, et l'après-midi, les joueurs de N2 ont tenu à apporter leur concours pour la plus grande joie des participants.

Le public peut-il venir ?

Bien sûr ! Ce serait une belle manière de récompenser les bénévoles qui s'investissent dans le sport adapté. Et se sentir ainsi soutenus serait pour les participants une belle marque d'amitié. Et comme l'entrée est gratuite...